Le profil requis pour un rachat de crédit

Le rachat de crédit a pour fonction principale de rassembler les prêts en cours pour n’en faire qu’un. Cela a un impact considérable sur les mensualités de remboursement, mais surtout de mieux gérer ses finances, sans oublier de permettre quelques économies.

Des motifs d’acceptation d’un rachat de crédit

Le rachat de crédit est accessible à tous. Qu’ils s’agissent de propriétaires ou encore de locataires, une personne travaillant dans le secteur public ou privé. Les institutions de crédit considèrent comme éligible toute personne ayant un ou plusieurs crédits. Même les auto-entrepreneurs, les intérimaires ou encore les sans-emplois peuvent y avoir recours. Il faut souligner que le montant des revenus n’est pas un critère important en soi, ce qui importe c’est que l’endettement ne doit pas excéder les 50%.

Majoritairement, ceux qui optent pour le regroupement de crédit sont les personnes en surendettement qui dépasse 35% de leurs revenus mensuels. Le site www.credituno.com  est l’adresse à consulter sur le rachat de crédit. Le rachat se doit d’être fait avant que la situation financière empire afin d’éviter le risque de pénalités ou de poursuites judiciaires. Ensuite, il y a les personnes endettées de façon raisonnable. Celles-là désirent simplifier la gestion de leurs emprunts. Enfin, il y a ceux qui aspirent à renégocier le taux de leurs prêts immobiliers lorsque survient une baisse du taux d’emprunt du marché. Afin de réduire le coût total d’un emprunt immobilier, le rachat de crédit est une solution envisageable.

Des motifs de refus d’un rachat de crédit

Bien qu’en général, les établissements bancaires concèdent au rachat de crédit, ils peuvent refuser pour différentes raisons. Tout d’abord, il y a le client ayant un dossier en cours dans une commission de surendettement des particuliers. Il est préférable pour lui d’avoir recours à une procédure judiciaire de surendettement. L’addiction aux jeux d’argent et les dettes de jeux sont également un motif de refus.

Ensuite, si lors de la demande de rachat de crédit, un chef d’entreprise est en situation de liquidation judiciaire, il se verra refuser son regroupement de crédit. Pour les travailleurs indépendants, s’il y a une chute remarquable des revenus dans les trois derniers bilans, il ne pourra bénéficier d’un rachat de crédit. Aussi, ceux qui ont un dossier contenant un prêt avec des impayés au remboursement ne pourront obtenir un rachat. Toutefois, il n’y a pas à perdre courage en cas de refus, car les critères de refus et les politiques sont variés en fonction des établissements bancaires. Un dossier inacceptable dans une banque pourrait être à reconsidérer dans une autre.

 

Category:

Share: