Tout savoir sur le crédit sans justificatif : les avantages

Le crédit sans justificatif est une solution adaptée pour les projets personnels. Avec ce prêt, le banquier n’exige pas à l’emprunteur de prouver ses besoins ou de faire un compte-rendu des dépenses une fois l’argent obtenu. Découvrez ci-après quelques bonnes raisons d’opter pour cette offre financière.

Le crédit sans justificatif est accessible

À la différence des prêts affectés, les crédits sans justificatif ne requièrent que peu de paperasses. Ce qui le rend accessible à tous les profils. Les emprunteurs doivent juste remplir une seule condition : être solvable. Les salariés sous un contrat de travail à durée indéterminée sont conviés à souscrire à cette offre bancaire. Cela dit, les allocataires, les étudiants en stage rémunéré et les personnes à la retraite sont aussi éligibles. Le montant varie en fonction de la capacité réelle de remboursement. Le créancier effectue une rapide estimation de la marge consacrée aux dettes ou investissements.  Que ce soit auprès d’une banque en ligne ou un établissement physique, le principe reste le même. L’emprunteur doit fournir des renseignements concernant ses revenus et ses charges. Lors de son enquête, l’agent de crédit vérifier si jamais l’intéressé figure dans la liste nationale des insolvables ou surendettés.

La liberté de dépenser l’argent à votre convenance

Une très grande liberté reste l’un des avantages à savoir sur le crédit sans justificatif. L’emprunteur peut dépenser l’argent à sa guise. Beaucoup s’en servent pour effectuer des achats. Ils utilisent les fonds pour acquérir une voiture d’occasion trouvée sur Internet. Avec un prêt auto, le banquier exige souvent que le véhicule soit neuf et vendu en concession. La liberté de financer les travaux de construction et de rénovation est un autre point positif. Les créanciers requièrent généralement que le chantier soit confié à un professionnel. La somme peut directement lui être versée. Le prêt sans justificatif permet également d’investir sur une entreprise individuelle. Avec les plans de financement plus classique, il faut détailler le modèle d’affaires et dévoiler les atouts des nouveaux produits. Cet étalage peut comporter des risques de vol d’idée ou d’espionnage industriel en règle.

Les formalités réduites et remboursements rapides

Avec un prêt immobilier, il faut disposer de documents tels qu’un compromis de vente avant de pouvoir convaincre le banquier. S’il faut construire une maison, il faudra déposer les plans visés par un architecte, etc. Dans le cadre d’un crédit sans justificatif, le créancier laisse à l’emprunteur le droit de garder la discrétion totale sur ses projets. Dans tous les cas, la démarche comprend trois étapes simples. Dans un premier temps, le client procède à une simulation de prêt. Que cette démarche soit automatiquement réalisée sur un logiciel en ligne ou dans le bureau d’un agent de crédit, ce début détermine la faisabilité d’un crédit. Si l’établissement financier donne son accord de principe, le bénéficiaire doit remplir un formulaire d’emprunt standardisé. Après vérification, les deux parties signent le contrat et la banque la somme convenue sur le compte du client.

Category:

Share: